Difficultés scolaires

Inutile d’en donner de grandes définitions, tout le monde sait ce qu’est une difficulté scolaire.

Une enquête de Vianello et Monica (1995) différencie 3 types d’élèves en situation d’échec scolaire en fonction des causes de leurs difficultés ;

· 2-3 % ont une déficience avérée : sensorielle, motrice, mentale, autisme.
· 4-6 % ne souffrent pas des déficiences précédentes, mais présentent des  » troubles développementaux spécifiques des apprentissages  » (dyslexie, dysphasie, dyspraxie…).
· 10-15 % ont des retards dont les causes sont attribuées à des déterminants, économiques, sociaux, culturels, psychologiques, pédagogiques.

Nous traiterons dans les onglets liés à cette page les difficultés qui ne sont pas des troubles d’apprentissage, puisque ceux-ci sont largement expliqués dans la page dédiée.

Je vous propose donc quelques exemples de difficultés qui me semblent être les plus courants (selon un sondage réalisé par mes soins dans les écoles communales d’Arlon) :

  • Difficultés de mémorisation
  • Difficultés de compréhension à la lecture
  • Difficultés liées à une langue étrangère (FLE)
  • Différences de rythmes
  • Comportement perturbateur

Cette liste est non-exhaustive et pourra être alimentée dans le futur.


Aller à la barre d’outils