Difficulté ou trouble ?

Troubles d’apprentissage VS difficultés scolaires

On fait souvent l’amalgame mais il est primordial de saisir la nuance entre ces deux concepts. Une difficulté scolaire n’est pas nécessairement un trouble !!!

Définitions du dictionnaire Larousse :

  • Difficulté : Caractère de ce qui est difficile ; complication, ensemble de points qui posent problème, obstacle à surmonter, embarras éprouvé par quelqu’un pour faire quelque chose, ennui, problème.
  • Trouble : Perturbation dans l’accomplissement d’une fonction physique ou psychique, pouvant se manifester au niveau d’un appareil, d’un organe, d’un tissu.

On ne parlera pas de dyslexie pour un enfant qui a des difficultés pour lire. N’allons donc pas effrayer des parents avec ce mot si pesant alors qu’il n’a pas lieu d’être. A contrario, que les parents ne nous demandent pas de chouchouter leur enfant sous prétexte qu’il est dyslexique alors qu’il faut justement le booster pour pallier à ses difficultés.

La différence est essentielle puisqu’un enfant ayant des difficultés d’apprentissage peut s’améliorer avec le temps, voire devenir un champion. Or, un enfant atteint d’un (ou plusieurs) trouble(s) d’apprentissage n’en guérira jamais totalement puisque l’origine est neurobiologique (et/ou génétique). Il pourra s’améliorer selon le délai de diagnostic, les outils mis en place pour l’aider, le soutien, la motivation, … mais ne deviendra jamais un champion dans la matière liée à son trouble.

Les outils mis en place sont applicables dans les deux cas puisque les symptômes sont identiques, mais l’objectif et le rythme seront peut-être à adapter.

En conclusion, les symptômes sont les mêmes mais les causes sont différentes. Voici un petit schéma pour vous expliquer la nuance : schéma diff trouble

(Pouhet A. & Cerisier-Pouhet M. (2015). Difficultés scolaires ou troubles dys ?. Paris : Retz)


Aller à la barre d’outils